Telecommunications: 2013, une annee de defis pour le secteur au Maroc

Dans la catégorie Maroc
Lu 6268 fois
Evaluation
(1 Vote)

Si l'année 2012 s'est achevée sur un bilan très positif aussi bien pour la téléphonie que pour internet, avec notamment un taux de pénétration qui a évolué à 114% du fait de la réduction générale des tarifs, 2013 s'annonce incertaine. Non pas à cause de la réduction des coûts de télécommunication qui devrait se poursuivre mais plutôt à cause des stratégies des acteurs du marché.

Des anciens acteurs tels que Meditel qui n'est pas disposé à appliquer la nouvelle tarification établie par l'ANRT dans le cadre du trafic d'interconnexion. Mais aussi celle des nouveaux acteurs qui ne sont pas encore connus. Car jusqu'à présent, le repreneur des 53% des parts de Maroc Télécom n'est toujours pas connu. La seule chose qui est sûre c'est que les candidats recherchent des poches de bénéfices en dehors de leurs marchés d'origine, déjà saturés. Et nul ne peut prédire quelle sera leur stratégie, comment réagiront les acteurs du marché à cette nouvelle donne mais surtout quelles seront les répercussions pour le consommateur. Une affaire à suivre...

Dernière modification Monday, 03 June 2013 03:32

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated.Basic HTML code is allowed.

Micromagma sur Facebook