Dir Iddik redonne le sourire aux écoles rurales marocaines

Dans la catégorie Maroc
Lu 689 fois
Evaluation
(0 votes)

A l’occasion du Ramadan 2018, Dir Iddik revient avec un programme innovant, solidaire et ambitieux.

 Après avoir participé à la rénovation de plus de 70 associations et 16 quartiers dans différentes villes du royaume, Dir Iddik, la plateforme de solidarité pilotée par inwi, s’engage pour l’amélioration des conditions d’apprentissage des élèves marocains.

 Durant tout le mois sacré de Ramadan, et dans le cadre d’une première opération, volontaires et professionnels conjuguent ainsi leurs efforts pour mettre à niveau quatre écoles primaires à Imessouane (région d’Agadir), Sidi Kaouki (région d’Essaouira), Ait Alla (région de Demnate) et Ksar Sghir. A raison d’une semaine par établissement, les volontaires de Dir Iddik procèdent ainsi aux travaux de nettoyage, de gros œuvre, de peinture, de jardinage, et de décoration afin d’offrir aux élèves de ces écoles un cadre d’apprentissage plus agréable et plus accueillant.

 L’action de Dir Iddik ne se limite d’ailleurs pas aux seules salles de cours. Les travaux de mise à niveau et de rénovation concernent également des espaces de vie comme les cantines, les bibliothèques, les terrains de sport ou encore la fourniture de nouveau matériel (tables, matériel pédagogique, etc.).

 Et ce n’est pas tout !

Fidèle à son engagement d’offrir Internet pour tous et de démocratiser l’accès aux technologies de l’information et de la communication, inwi installe dans chacune des écoles visitées un tableau interactif qui permet aux élèves et aux enseignants d’accéder à une nouvelle expérience éducative, à la fois ludique et pédagogique. Durant toutes les étapes de cette tournée solidaire, volontaires et professionnels sont rejoints par les parrains et amis de cette nouvelle édition. Rachid El Ouali, parrain attitré de Dir Iddik, donne une nouvelle fois de son temps et de son énergie aux côtés de H-Kayn, Hatim Ammor et Houda Saad.

A travers cette nouvelle opération, Dir Iddik reste également fidèle à sa philosophie initiale : inspirer, montrer la voie et donner l’exemple. En plus d’améliorer le quotidien de quelques élèves et enseignants, l’objectif est de permettre la rencontre entre associations et volontaires partout dans le Royaume autour de plusieurs projets solidaires similaires.

 Autre grande nouveauté de cette édition, la rénovation des quatre écoles fait l’objet d’une émission spéciale baptisée «Dir L’khir Tel9ah», diffusée chaque dimanche soir sur 2M pendant la période du Ramadan. L’émission, tournée selon les codes de la télé réalité, capte des moments de partage, de générosité et d’émotion. Elle participe ainsi à la sensibilisation du plus grand nombre aux vertus de la solidarité et du don de soi.

 «Dir Iddik est aujourd’hui une plateforme référence en matière d’action volontaire et de solidarité. Nous connectons tous les jours et dans toutes les régions du Royaume des volontaires et des associations autour de projets novateurs et solidaires. Depuis trois ans aujourd’hui, nous avons choisi de mener des actions spéciales et de grande ampleur durant le mois de Ramadan. Après le succès des actions dédiées aux associations et aux quartiers, nous sommes heureux de participer, grâce à nos volontaires et professionnels mobilisés, à rénover quatre écoles rurales dans différentes régions du pays. Cela permettra à des dizaines d’élèves dans ces écoles de bénéficier d’un meilleur cadre d’apprentissage et une meilleure éducation, qui constitue l’autre pilier de l’action sociale de inwi. La diffusion d’une émission télévisée qui permet de revivre ces actions est, quant à elle, de nature à encourager davantage de Marocains à s’engager dans des projets de cette nature, à donner de leurs temps et de leur énergie pour venir en aide à autrui. Et c’est là toute la philosophie de Dir Iddik», explique Kenza Bouziri, Directeur communication Corporate & RSE chez inwi.

Temps forts

Des actions à travers tout le Maroc

L’éducation est un pilier central et stratégique de l’action sociale de inwi. En avril 2018, l’opérateur avait déjà lancé un appel à volontariat autour de projets liés à la formation et l’éducation. Quatre projets ont alors pu être sélectionnés et concrétisés sur le terrain. Ils ont tous bénéficié du support technique et logistique de inwi ainsi que d’une campagne de communication qui a réussi à toucher et mobiliser plusieurs volontaires.A Marrakech, l’association «Sourire de Marrakech» a ainsi été à l’origine de l’initiative «Aji n9raw» pour la promotion de la lecture. à Casablanca, une journée «Talent Day» a été organisée par l’institution Tahar Sebti. Plus au Nord, à Tanger, les acteurs associatifs et les bénévoles de l’association Achraf pour le développement ont uni leurs efforts pour inaugurer une nouvelle bibliothèque de quartier tandis qu’à Laâyoune, des séances d’orientation scolaire ont été organisées au profit des élèves de la ville par l’association des jeunes de l’avenir pour la culture et le développement social.

Autres temps forts à venir : des appels à projets solidaires autour des loisirs en juillet et de l’éducation en septembre 2018.

 Les associations partenaires :

Ecole Ait Oufalah - Imesouane

Association Compatriote

 Ecole Ait Alla - Toufghine (Région Demnate)

Association Teach 4 Morocco

 Ecole Boutazart - Région D’Essaouira

Association HappyNASS

 Ecole Ghoujine - Ksar Shir (Région Tanger)

Association Tanja Madinati et Association des parents d’élèves Ghoujine

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated.Basic HTML code is allowed.

Application 100% Marocaine

Les plus lus

Micromagma sur Facebook