C'est en tous cas l'objectif du royaume, qui à l'instar de la Malaisie,  vient de signer un partenariat avec la société suisse S3 pour la construction de "spaceports". Selon Mr.Loretan, le porte parole  de S3, "Ces deux pays financent l'infrastructure qui permettra d'accueillir S3. Ils bénéficieront ainsi d'un transfert de technologies au niveau de la fabrication de leurs propres satellites". Et d'ajouter  "ces partenaires, conseillers techniques ou sponsors nous aident dans la réalisation de ce projet en apportant de l'aide au niveau technique, matériel, financier, ressources humaines et héritage de technologies déjà développées et certifiées".
Il s'agit d'un partenariat gagnant-gagnant qui permettrait au Maroc, en cas de réalisation du calendrier, de

 

Avec plus de 14,5 milliards DH de dépenses dans le matériel hardware, les solutions logicielles ainsi que les services ; le Maroc se classe en tête du marché nord africain des TIC. Un positionnement qui reste

Ce sont plus de 200 professionnels et experts de près de 20 pays; dont notamment des opérateurs de téléphonie, des autorités de régulation ou encore des consultants en stratégie; qui sont attendus à Marrakech les 14 et 15 mars prochain dans le cadre de l'ATF. Il s'agit de la troisième édition de ce rendez vous

 

Eh oui, il est désormais possible pour tous les citoyens de donner leurs avis sur les réformes fiscales en cours. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site www.tax.gov.ma et d’accéder à un forum dédié via l’onglet « assises fiscales ».

La création de ce forum intervient

 

C’est le 31 mars prochain que la troisième saison de « Game of Thrones »sera présentée. Une troisième saison au goût particulier pour les fans marocains

Lors d'une interview qu'il a accordé en marge du congrès de Barcelone, Monsieur Nasser Marafih a réaffirmé l'intérêt de Qtel pour Maroc Télécom. Un rachat

C'est la question que s'est posée l'ANRT en Août dernier et dont elle a publié la réponse en décembre. Selon l'organisme de régulation, cette évaluation, la première du genre, avait « pour objectif de renseigner notamment sur l’accessibilité du service Internet mobile, le délai de connexion, le taux de connexion et le débit en émission et en réception ». Elle a été menée en utilisant des smartphones

 

C'est à Dahmani et Salah Cherkaoui, deux étudiants d’une grande école d’informatique à Casablanca, que l’on doit cette innovation. “Zero Intruders”, c’est son nom, a été présenté lors d’une conférence de presse le jeudi dernier à Casablanca. Il s’agit d’un nouveau système d’authentification qui permet de renforcer la sécurité informatique sans aucun coût supplémentaire.

Le procédé se base sur l’introduction d’un nouveau facteur non-physique, qui est la vitesse de frappe d’un mot de passe. Il est destiné aux utilisateurs de tous âges et peut être utilisé sur toutes les interfaces d’authentification (guichets automatiques, téléphones, ordinateurs, coffres forts, sites web…).

Selon les chiffres que les deux créateurs ont avancés, “Zero Intruders” permettrait de protéger les données et de réduire les intrusions d’environ 70%. Par ailleurs, il est très facile à utiliser et n’engendre aucun coût ce qui lui permet d’être facilement intégré à la création d’application mobiles et web.

Une affaire à suivre…

Micromagma sur Facebook